Un week-end très arrosé mais pas comme nous l’avions imaginé.

les mouillotins 2018

Cette année le festival Les Mouillotins déménage à Saint Poix à quelques kilomètres de leur ancien quartier général. Pas besoin de faire le tour de la campagne pour rejoindre les parkings et le camping, l'accès se fait très rapidement et nous pouvons commencer l'apéro. Ambiance très conviviale dès notre arrivée au parking camion, on le sait, les Mayennais nous accueillent toujours les bras ouverts. On avait déjà adoré l'ambiance du festival qui reste gratuit encore cette année (payant après 22h le vendredi et 21h le samedi) avec attention, encore pour cette édition, une programmation de qualité.

Je me décide d'écourter l'apéro afin de rejoindre le site pour découvrir le rap de Too Many T's car Vanupié est en train de terminer son set. La file d'attente est assez conséquente,  je ne vais pas le voir encore cette fois. Promis, au No Logo Bzh on sera là pour l'applaudir et découvrir les textes de ce jeune prodige du reggae.

 

Le site est vraiment sympathique pour cette 17ème édition, il y a deux scènes comme les années précédentes, une en plein air et l'autre sous chapiteau. Nous avons donc déjà raté un quart du concert de Too Many T's : ce duo de jeunes rappeurs Londoniens qui pour cet été, vont poser leurs valises dans quelques festivals français. Grands fans de Beastie Boys, nous avions déjà entendu parler d'eux pendant les trans musicales de Rennes où ils s'étaient produits en ville pendant près d'une heure avant leur concert au parc expo. Pour ma part, j'ai trouvé le groupe très dynamique avec de bons flow mais n'étant pas très rap à l'origine, je vous laisserai vous faire votre avis. Une des raisons pour lesquelles je suis présent cette année est pour voir Mahom : un duo de deux producteurs de dub music à la française avec une touche de reggae et d'électro. Leurs grosses basses nous font vibrer depuis quelques années pendant nos soirées. Il était enfin temps de découvrir leurs compositions en live. Comme nous le pensions, les Drômois nous ont livré un set magnifiquement aiguisé dommage que les réglementations sonores en festival ne permettent pas d'envoyer encore plus d'intensité dans les basses. Un groupe à revoir en live sound system. Pour finir cette soirée, les membres de Hilight Tribe prennent place sur la grande scène. Cheveux au vent grâce aux ventilateurs qui donne à leur musique une dimension particulière. Nous les adorons depuis les premières fois qu'on les écouté mais notons toutefois que leurs quelques nouveaux morceaux joués ce soir ne sont pas à la hauteur de nos attentes. Nous leur en tiendrons pas rigueur pour autant, c'est toujours un plaisir d'entendre ces sonorités venues d'un autre univers.

 

Les Mouillotins
Les Mouillotins © Bastien Bonhoure

 

Cette soirée continue au camping avec un collectif qui à posé quelques kilos de sons. Les festivaliers ont pu encore taper du pied jusqu'au petit matin cette année. La gendarmerie à mis un point final à cette première journée des Mouillotins en voulant saisir le matériel. Tout s'est passé dans le calme et la bonne humeur une fois la musique arrêtée.

 

Nous avons bien fait d'en profiter car le réveil fut bien différent de ce qu'on avait pu imaginer. La météo prévoyait des orages qui ont été violent au point d'inonder tout ce qui se trouvait sur son passage. Les organisateurs n'ont pas eu d'autre choix que d'annuler cette deuxième soirée qui annonçait une belle programmation avec notamment Le Fire Sound System (Tom Fire, Flavia Coelho, Winston Mc Annuf, Olivier Araste et Bazil) et Hollie Cook que nous verrons également au No Logo Bzh.

 

Étant donné que ces orages ont fait annuler cette deuxième soirée, Info-Festival se joint à l’association des Mouillotins en tant que partenaire pour appeler à la solidarité et donc aux dons si nous voulons que la 18ème édition des Mouillotins ait lieu aux portes de l’été 2019. Nous comptons sur chacun et chacune d’entre vous et espérons-le, à l’année prochaine !

Par infofestival le 29/07/2018

Ajouter un commentaire