Festival Mythos : toujours riche en sensation pour cette saison 2024

Cette année le festival Mythos marque une nouvelle fois le printemps, du 5 au 14 Avril 2024. Pendant 10 jours et 10 nuits, ce festival nous ouvre les portes de différents lieux de la ville de Rennes. Il enrichit nos quotidiens par des spectacles, de la musique et du théâtre. Et pour couronner le tout, il nous fait vivre de nouvelles sensations grâce à sa diversité gastronomiques.
Bannière du Festival Mythos 2024


Arnaud et moi-même, petite équipe d’Info Festival, sommes rendus au Festival Mythos pour la seconde fois de suite. L’an passé nous étions visiteurs ; et cette année, bracelet au poignet et badge au tour de cou, nous sommes accrédités. Bien déterminés·es à rédiger notre article, pour toujours vous informer et partager nos sensations !

      Trêve de blabla, rentrons dans le cœur du sujet… Nous voilà à l’entrée du festival au jardin botanique, face au portail monumental du jardin du Thabor qui porte les armes de la ville de Rennes. Nous retrouvons automatiquement nos repères, les décors et les allées sont les mêmes que dans nos souvenirs. Nous cheminons pas à pas vers la découverte des deux chapiteaux.
      Avant d’assister à notre premier concert, une redécouverte ravive nos papilles. C’est le snack et le retour d’une recette sans égal : des sandwichs réalisés avec du pain “fait maison” garnis au rôtie de porc, fondu de poireaux, champignons shiitake, oignons pickles, mesclun et recette secrète de la sauce bbq du chef. C’est validé pour nous, ce sera un viande et un végé tous les soirs ! 

 

Sandwich au festival Mythos 2024
Sandwich au festival Mythos 2024 © Info Festival

VENDREDI 05 AVRIL


Papooz crée un son d’une grande justesse..
      Poursuite de l’aventure en musique, sous le chapiteau du jardin botanique. Ce sont les nuances funk de Papooz avec des touches électroniques et mixés de grands classiques, qui nous attirent comme des aimants.
      On les découvre, coupe de cheveux à la Beatles créant un son d’une grande justesse. On se laisse emporter par l’énergie débordante d’Ulysse Cottin, et envoûter par la douce voix d’Armand Penicaut. Ils nous expliquent que c’est le premier concert de la tournée et qu’ils ont sorti un album il y a juste un mois.

Fakear nous fait voyager…
      Suite de la soirée et dernier concert pour nous ce soir avec Fakear. Des premières notes électro et une scénographie qui nous fait voyager à travers les différents éléments de notre planète. Grâce aux touches de sa MPC, Fakear dévoile des sons, des bruitages uniques que l’on peut définir humain ou non humain, et surtout absolument harmonieux.
      Il est accompagné par deux musiciennes, une au violon et une à la harpe. Ces deux  femmes sont imperturbables et ça malgré les soucis techniques qu’a rencontrés Fakear. Elles ont su maintenir toute l’attention du public.
      Malheureusement, le concert a dû s’écourter. On garde à l’esprit que Fakear nous a promis une revanche !

 

LUNDI 08 AVRIL

 

Une jolie découverte live pour l’équipe d’Info Festival, c’est Jan Verstraeten.
      Le Belge nous a surpris à chacune de ses chansons. Ambiance pinky sur scène, la musique électrofunk nous rappelle le son de Jamiroquai. C’est aussi que Jan porte toujours un truc sur la tête, des oreilles de lapin rose, un masque en tissu. On a même croisé sur scène une énorme peluche blanche, avec une sensible ressemblance à la mascotte bretonne : l’hermine. Pour le final, le chanteur s’est offert un slam, quoi de mieux pour être au plus proche de son public.

Puis Dionysos, la salle est comble !
      Un espèce d’alien savant apparaît sur l’écran. On découvre finalement que le chanteur est en chaise roulante dû à une fracture au pied. L’alien trône sur cette chaise au-dessus de lui, l’encerclant de ses bras. L’immersion est réussie, les fans sont ravis et le public danse.
      Quand soudain, tout se calme. Le niveau sonore baisse et un aparté acoustique débute. Le hic est que la salle ne le permet pas et qu’au fond on n’entend plus rien ! De quoi en faire partir quelques-uns·es.
Après trois chansons et une pinte de bière, les câbles se rebranchent. On se réveille ! Le groupe nous fait profiter de ses chansons les plus populaires. C’est l’euphorie ! Un fan danse sur scène et la sécurité du Mythos est débordée.

 

MARDI 09 AVRIL

 

Ce jour-là, l’ambiance du festival résonne sur un ton rock.
      Début des concerts au jardin botanique avec Kas Product. Le son post-punk de Mona Soyoc et Spatsz nous énergise totalement. Un savoir-faire inébranlable à la Siouxsie and the Banshees. Avant la fin de leur concert, la chanteuse s’est esquissée un chemin au travers du public. Un plaisir universel, permettant d’apprécier plus clairement les subtilités de sa voix.

Un palmarès de chansons pour Déportivo…
      Nous voilà fin prêt à accueillir le concert tant attendu par beaucoup, Déportivo. On ne peut que se réjouir et profiter du cocktail musical : un palmarès de leurs chansons les plus connues. Tout le public est en transe, comme des petits chatons impatients d’avoir leur récompense. Le concert se passe sans entrave. Ça n’arrête pas de slamer ! On aurait pu vivre ce concert jusqu’au petit matin. Mais au Mythos, il n’y a pas de rappel…

 

Concert de Deportivo au festival Mythos 2024
Deportivo © Info Festival

MERCREDI 10 AVRIL

 

Un concert de Caravan Palace, ça marque les esprits.
      Si vous êtes en quête de sourire et de gaieté. Foncez les voir ! Tout y est : le punch de la voix de Colotis Zoé, les cuivres qui bougent et dansent au rythme, et les percussions qui homogénéisent l’ensemble. Une harmonie pleine de fraîcheur, menée par une scénographie impeccable et haute en couleur. Et ça malgré la petitesse de la scène du chapiteau.

 

JEUDI 11 AVRIL

 

Simone Ringer est seule sur scène en paillettes et manches à franges.
      Tous les regards se portent sur elle et elle seule, car Simone a une réelle présence sur scène. On ne peut s’empêcher de reconnaître le grain de voix de sa maman, Catherine Ringer. Simone apporte une nouvelle nuance, un autre son, plus électro. Elle nous a parlé d’une chanson, accompagnée de Mathilde Fernandez, la chanteuse lyrique d’Ascendant Vierge. Un duo qui nous tarde de découvrir en live !

La soirée se poursuit avec la musique envoûtante d’Isaac Delusion.
      Isaac Delusion est accompagné de quatre musiciens dont trois guitares. Le timbre de sa voix se maintient dans les aiguës sur un fond musical très rythmé. 

Une ambiance estivale avec Feder.
      Puis nous finissons la soirée avec Feder. Il commence son concert presque une heure après Isaac Delusion. Instantanément, une ambiance boîte de nuit d’une soirée estivale s’installe dans le chapiteau. Sans surprise, c’est sur cette atmosphère que Feder a poursuivi son interprétation. 

Magic Mirror au festival Mythos 2024
Magic Mirror © Info Festival

SAMEDI 13 AVRIL, MIDI

 

C’est midi, et nous sommes décidés à profiter des Toqués du Mythos.
      Le festival Mythos ce n’est pas que de la musique, c’est aussi un univers gastronomique, orchestré par Franck Maciag qui est sur tous les fronts. Notre choix s’est porté sur la nouvelle génération de futurs grands·es chefs·fes bretons·nes. Les jeunes padawans de la restauration, on parle bien des élèves de Ferrandi, qui ont élaboré un menu sous la tutelle du chef étoilé Vivien Durand. Un repas savoureux avec un coup de cœur pour le croissant de pomme de terre au tartare d’algue, posé sur une crème assaisonnée à la ciboulette finement taillée. Bravo à l’école Ferrandi, bravo au chef pour cette transmission auprès des jeunes. Il nous a d’ailleurs partagé, au détour d’un café, les mérites de cette école qui vient d’ouvrir à Rennes et la qualité de leurs cuisines professionnelles.
      On retient un bémol, nous ne sommes pas dans un vrai restaurant. L’immersion n’est pas totale. Même si sur ce point, le concept peut le justifier ou alors il manque de précisions. Malgré les écrans filmant les cuisines, les chefs·fes et les professionnels·les méritent d’être mis plus en avant. On regrette qu’il n’ait pas de rappel du menu. Les serveurs n’annonçant pas les plats, il est dommage de ne pas avoir le descriptif sous les yeux. 

 

SAMEDI 13 AVRIL, SOIRÉE

 

Le talent de Mezerg est indéniable.
      Après digestion, nous voilà face à Mezerg ! Artiste que nous avons découvert il y a maintenant 4 ans au festival du Schmoul. Dans nos souvenirs, il nous a fait danser toute la nuit !
      C’est tout son corps qui crée la musique de la tête aux pieds. Son thérémine ou sa baguette magique apporte une nuance électro unique, qui accompagne son jeu de pianiste et le rythme maintenu par ses pieds. Cette fois Mezerg nous a montré une nouvelle facette de lui, plus mélodieuse et plus douce. Grâce à des passages au piano plus long, et des percussions électroniques qui marquent le final de chacun de ses morceaux. Il nous a fait vaciller entre danse et moment d’envoûtement. Du tout en un !

Pour résumer…
      Le festival Mythos est un festival de musique, de théâtre et de spectacles proposé dans différents lieux de Rennes.. Tout le monde peut trouver son bonheur. On y croise pour tous les goûts et toutes les générations. Nous vous recommandons de découvrir ces chapiteaux aux intérieurs décorés de miroirs, de vitraux et d’incroyables boules à facettes. Merci à toute l’équipe et les bénévoles pour l’installation et vos services.
      Le festival Mythos c’est aussi l’occasion de profiter de repas gastronomiques à moindre coût, de s’offrir des expériences sensorielles à tous les niveaux.

Merci au festival Mythos

Partager

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Articles récents

Modifier le contenu

Votre demande sera effective après vérification.
Genre de musique (4 maxi)
Votre festival possède-t-il un lieu de restauration ?
Votre festival possède-t-il un bar ?
Votre festival possède-t-il un parking ?
Votre festival possède-t-il un camping ?
Votre festival possède-t-il un accès PMR/PSH ?
Y a-t-il des commerces dans la ville du festival (épicerie, supermarché) ?
Y a-t-il un distributeur de billets dans la ville du festival ?
Visuel du festival (logo ou affiche)
Visuel du festival (Bannière)